La FIA lance une enquête

Après le terrible accident dont Jules Bianchi a été victime dimanche lors du Grand Prix du Japon, la FIA va lancer son enquête. Jean Todt, le président de l'organisation, a ainsi demandé à Charlie Whiting, le directeur de la course, de rassembler tous les éléments nécessaires afin de rendre un rapport sur les circonstances exactes de l'accident. Ce rapport est attendu dans les prochains jours, avant surtout le Grand Prix de Sotchi programmé le week-end prochain.

Les images de l'accident étaient restées invisibles, jusqu'à l'arrivée d'une vidéo amateure du crash lundi après-midi : la FOM a vite tenté de la faire supprimer mais elle a continué de se propager sur internet, permettant à tous de voir notamment le drapeau vert agité quelques secondes avant le crash de Bianchi avec le tracteur-grue. Alors que le pilote de l'écurie Marussia est toujours dans un état jugé très grave, les questions s'accumulent sur la gestion de la course ce jour-là. La FIA a donc décidé de faire toute la lumière et d'y répondre.