Fatma Samoura : La FIFA est devenue une maison plus ouverte

Nouvelle secrtaire gnrale de la Fdration internationale de football, la Sngalaise Fatma Samoura se confie au Monde .

Le 13 mai, lors du 66e Congrs de la Fdration internationale de football (FIFA), la Sngalaise Fatma Samoura devenait la premire femme occuper le poste de secrtaire gnrale dune organisation en pleine crise morale et mine par les affaires de corruption. Choisie par le nouveau prsident de linstance, Gianni Infantino, lex-diplomate aux Nations unies (1995-2016) expose au Monde sa feuille de route et dlimite le primtre de sa fonction.

Pourquoi une diplomate telle que vous, qui ignorait tout de la gouvernance du football, a-t-elle t choisie par Gianni Infantino ?

Gianni avait un programme trs clair : il voulait quelquun qui sortait du srail, qui ne faisait pas partie de cette grande famille du football, qui avait une exprience en matire de rformes. Quelquun qui pouvait apporter la diversit et mettre laspect humain au centre des dcisions de la FIFA. Quon parle moins dargent, quon parle moins de scandale, quon parle de meilleure gouvernance, de plus grande transparence.


Vous tes la premire femme occuper ce poste

La premire femme, non europenne, africaine et musulmane.

Avez-vous conscience de la dimension symbolique qui entoure votre nomination ? Navez-vous pas limpression dtre une caution morale ?

La caution morale Je pense que, un moment donn, toutes les socits connaissent des rformes et des changements approfondis. Les Nations unies sont passes par l avec lavnement de Kofi Annan (en 1997). Aprs tous les scandales financiers, il fallait donner un signal trs fort la FIFA, pour casser cette image de cercle ferm, de sport qui nappartiendrait en fait qu un seul continent. Mais je nai jamais considr ma position ici comme une faveur, quon faisait un continent ou aux femmes.

Quels sont le primtre de vos fonctions et votre marge de manuvre ?

En tant que directeur excutif, mon rle est dexcuter les rformes et de prendre beaucoup plus de pouvoir dans la gestion des contrats commerciaux. Aujourdhui, la dcision de lancer les appels doffres pour les droits tlviss, pour le service marketing, se fait mon niveau. Cest le nerf de la guerre, largent. Dici les dix prochaines annes, nous devrions mettre disposition 4 milliards de dollars aux 211 associations membres.

Gianni Infantino a la rputation dtre trs dirigiste. Vous laisse-t-il de la latitude pour agir ?

Pendant les dix dernires annes de ma vie, jai eu diriger des pays au nom du systme des Nations unies o javais une totale libert de manuvre. Quand je dois envoyer des convois au fond du Darfour, je nattends pas que New York se rveille six heures plus tard pour me dire : coute, tu fais bien de le faire, ou tu ne le fais pas.

Gianni ma assur : de toute faon, dans le cadre des rformes, cest toi la patronne. Je lui ai aussi dit : On est une quipe. On nest pas un gouvernement dunit nationale. Je vais te consulter lorsque je ne matrise pas la globalit de la comprhension pour prendre une dcision.

A-t-il fallu changer beaucoup de choses sur le plan du management ?

Oui, beaucoup de choses. Dabord la gestion des finances. Avant, chaque chef de section pouvait, une fois que son budget tait approuv, engager des dpenses jusqu un montant illimit. Aujourdhui, toute dpense de plus de 300 000 dollars passe par moi pour tre approuve. Aujourdhui, tout est trs clair.

La FIFA est devenue une maison plus ouverte, plus transparente. Pas une maison o lon ne voit que ces murs imposants, et parfois qui font un peu peur.

La FIFA nest pas en qute de symboles avec le projet dlargissement dune Coupe du monde 40 ou 48 quipes ?

On bouge pour le bien du football. Concernant la dcision dlargir le Mondial 40 ou 48 quipes (qui sera prise par le conseil de la FIFA, les 9 et 10 janvier 2017), on est 211 associations membres. 32 pays, cest moins de 20 % ! Serait-ce lgitime de priver 80 % des pays de la possibilit davoir au moins une chance sur cinq de pouvoir participer une Coupe du monde ? Cela ne devrait pas se faire au dtriment de la qualit. Je dois mesurer limpact financier dun tel largissement.

La FIFA a dvoil, en juin, que lex-prsident Sepp Blatter (1998-2016), lex-secrtaire gnral Jrme Valcke (2007-2015) et son bras droit Markus Kattner se sont partag, entre 2011 et 2015, 80 millions de dollars en augmentation de salaires et autres bonus. Vous tes dans la communication ou vous voulez faire table rase du pass ?

Dj, on commence par publier les salaires du prsident et du secrtaire gnral. Et on publiera les rmunrations des membres du conseil une fois quon aura arrt leur niveau. Nous navons pas envie davoir justifier dans quatre ans pourquoi on sest retrouv avec autant dargent manquant dans la caisse. On montre quon est au mme standard que les compagnies internationales avec un chef pour la conformit qui regarde vraiment la loupe tous les contrats importants, qui donne son avis sur les risques et les rputations des socits avec qui nous travaillons mais galement des personnes qui sont censes faire partie de notre famille dirigeante.

Gianni Infantino a d faire face plusieurs dossiers polmiques depuis son lection. Comment expliquez-vous ses difficults ?

Moi aussi, jai d faire face des rsistances. Jusqu prsent, on travaille avec des gens qui nont pas lhabitude de rendre compte de ce quils font de leurs financements. Pour eux, un budget, cest fait pour tre dpens. a, cest dj un changement de culture. Je dois grer tout ce chamboulement qui cre galement certaines rsistances et frustrations et galement la peur de perdre son emploi. Des habitudes ttues ont pris racine au niveau de la FIFA. Maintenant, on demande aux gens de rendre des comptes.

Toucherez-vous des bonus en 2016 ?

Ni le prsident ni moi naurons de bonus pour 2016. Pour 2017, cest maintenant la discrtion du sous-comit charg de lvaluation des salaires.

La fonction de secrtaire gnral a t entache par le rgne de votre prdcesseur Jrme Valcke (2007-2015), suspendu dix ans, inculp par le parquet suisse.

Je ne vais pas jeter la pierre ceux qui ont assum ces responsabilits avant moi. Ils sont partis, moi, je suis l et je ne voudrais pas tomber dans les mmes travers queux. Je vais avoir un regard plus critique sur les budgets. Je vais avoir un regard beaucoup plus critique sur les niveaux de service, au niveau des billets davion, des vhicules, de lorganisation des dlgus qui vont participer aux diffrents tournois, lusage de vols privs. Cest a quon attend de moi. Les bonus, on le fera sur la base des mrites.

Votre horizon, cest mai 2019 ?

Bien avant. En matire de gouvernance, ce sera dj la fin de lanne quand on va tirer les premiers bilans, notamment avec le rengagement de nos partenaires. Je ne me projette pas vers les lections de 2019.

Votre destin est-il li celui de Gianni Infantino ?

Non. Le fait que nos destins ne soient pas lis me donne plus de latitude de mettre en place ma feuille de route. Moi, jai des projets pour 2016 par rapport 2015 en termes de crdibilit, de transparence et de bonnes pratiques. Jen ai par rapport 2018 et la bonne organisation et le succs du Mondial. Par rapport tous les congrs et notamment le prochain, en mai 2017, dans huit mois. Je devrais quand mme venir et dire aux membres du conseil : Voil ce que je vous ai apport par rapport avant. Et vous de me dire si je suis sur le bon chemin pour rhabiliter la FIFA tous points de vue ou si je fais fausse route.