Les Etats-Unis quittent lUnesco, accusant lorganisation dtre anti-isralienne



Washington avait prvenu, dbut juillet, de son intention de rexaminer ses liens avec lUnesco aprs sa dcision dinscrire la vieille ville de Hbron au patrimoine mondial.

Les Etats-Unis ont annonc, jeudi 12 octobre, leur retrait de lOrganisation des Nations unies pour lducation, la science et la culture (Unesco), accusant linstitution dtre anti-isralienne .

Washington conservera un statut dobservateur en lieu et place de leur reprsentation lagence onusienne sise Paris, a prcis le dpartement dEtat amricain. Le retrait ne sera effectif qu compter du 31 dcembre 2018, conformment aux statuts de lUnesco, a-t-il ajout :

Cette dcision na pas t prise la lgre, et reflte les inquitudes des Etats-Unis concernant laccumulation des arrirs lUnesco, la ncessit dune rforme en profondeur de lorganisation, et ses partis pris anti-israliens persistants.

Washington avait prvenu, dbut juillet, de son intention de rexaminer ses liens avec lUnesco aprs sa dcision de dclarer la vieille ville de Hbron, en Cisjordanie occupe, zone protge du patrimoine mondial. Cette dcision, qualifie d affront lhistoire , discrdite encore plus une agence onusienne dj hautement discutable , avait alors dclar lambassadrice amricaine lONU, Nikki Haley.
Regrets profonds de lUnesco

Les Etats-Unis, grand alli dIsral, avaient dj pris leurs distances avec lUnesco. Ils avaient ainsi arrt de participer son financement en 2011 aprs que lagence a admis la Palestine parmi ses Etats membres. Mais ils continuaient depuis siger au conseil excutif de lUnesco, compos de 58 membres.

Selon le dpartement dEtat, un statut dobservateur permettrait de continuer dapporter la vision et lexpertise amricaines sur certains dossiers importants grs par lorganisation , notamment la protection du patrimoine mondial, la dfense de la libert de la presse et la promotion des sciences et de lducation.

La directrice gnrale de lorganisation, Irina Bokova, a ragi dans un communiqu, regrettant profondment la dcision amricaine, et se disant convaincue que ses missions rpondent aux proccupations du peuple amricain :

Luniversalit est essentielle la mission de lUnesco pour construire la paix et la scurit internationales face la haine et la violence, par la dfense des droits de lhomme et de la dignit humaine.