Ghouta orientale : dbat au Conseil des droits de lhomme de lONU



La Russie a dcrt unilatralement une suspension quotidienne des combats, qui na pas encore permis la livraison daide, ni les vacuations.

Malgr la trve demande par Moscou, les forces gouvernementales syriennes et leurs allis poursuivaient, vendredi 2 mars, leur offensive dans la Ghouta orientale, enclave rebelle lest de Damas, a dclar vendredi un commandant de larme syrienne.

A la demande de la Grande-Bretagne, le Conseil des droits de lhomme de lONU va organiser, vendredi, Genve, un dbat urgent sur la situation humanitaire dans la Ghouta orientale, en Syrie.

Le dbat dbutera 15 heures au palais des Nations, sige des Nations unies Genve. Un projet de rsolution, dpos par la dlgation britannique, sera discut et soumis au vote des quarante-sept pays actuellement reprsents au Conseil pour un mandat de trois ans. La Russie, allie de la Syrie, ny figure pas.

Commission denqute internationale

Le projet de rsolution britannique demande au Conseil des droits de lhomme que la commission denqute internationale indpendante sur la Syrie ouvre urgemment une enqute complte et indpendante sur les vnements rcents survenus dans la Ghouta orientale .

Le document rclame lapplication de la rsolution vote samedi par le Conseil de scurit de lONU, qui prvoit un cessez-le-feu de trente jours autour de lenclave rebelle de la Ghouta orientale, proche de Damas.

Cette trve na toujours pas t suivie deffet mais la Russie a dcrt unilatralement une suspension quotidienne des combats, de cinq heures, qui na pour linstant pas permis la livraison daide, ni lvacuation de malades et de civils.

LUnicef espre faire passer un convoi

Le gouvernement syrien pourrait autoriser le passage dimanche dun convoi humanitaire pour porter assistance 180 000 civils dans la ville de Douma, dans la rgion de la Ghouta orientale, a fait savoir Geert Cappelaere, directeur de lUnicef pour le Moyen-Orient.

Le convoi de lUnicef serait principalement constitu de mdicaments et de nourriture destination de quelque 70 000 enfants sur les 200 000 qui se trouvent dans lenclave assige par les forces pro-Assad.

Rponse ferme en cas dutilisation darmes chimiques

Dans un communiqu, vendredi 2 mars, lElyse annonce que Donald Trump et Emmanuel Macron ont appel la Russie faire pression sur la Syrie pour quelle applique immdiatement la rsolution 2401 du Conseil de scurit des Nations unies visant respecter une trve dans la Ghouta orientale.

Emmanuel Macron a rappel qu une rponse ferme serait apporte en cas dutilisation avre de moyens chimiques entranant la mort de civils, en parfaite coordination avec nos allis amricains . La France et les Etats-Unis ne tolreront pas limpunit.

Le rgime syrien devra rendre des comptes pour la dtrioration continue de la situation humanitaire dans la Ghouta orientale , ont estim Angela Merkel et Donald Trump lors dun entretien tlphonique, jeudi, rapporte la chancellerie allemande.

Le Monde