Lancien SS Karl Mnter, bourreau dAscq en avril 1944, court toujours



Karl Mnter, 95 ans, ne sera jamais jug. Souponn davoir particip, en avril 1944, au massacre de 86 civils dans cette bourgade du Nord, lancien SS restera jamais un fantme des prtoires.

La lumire viendra-t-elle un jour sur ce que Karl Mnter a fait, Ascq (Nord), dans la nuit du 1er au 2 avril 1944 ? Une chose est sre : ce nest pas dans un prtoire que lon connatra le fin mot de lhistoire. La justice allemande a tranch. Le parquet de Celle (Basse-Saxe) a annonc, le 27 mars, quil mettait fin aux poursuites visant cet ancien SS de 95 ans souponn davoir particip au massacre de 86 civils aprs que le train o il se trouvait a t attaqu par un groupe de rsistants dans cette petite bourgade la fin de la seconde guerre mondiale.

Jusquau soir de sa vie, Karl Mnter sera donc rest un fantme pour les juges. Aprs la Libration, il leur avait dj chapp une premire fois. Ctait lt 1949, Lille, lors du procs des auteurs de ce massacre mconnu, lOradour du Nord , comme lavait qualifi Le Figaro lpoque. Mnter faisait alors partie des dix-sept anciens SS accuss d assassinats, association de malfaiteurs, pillages et complicit . Mais, comme sept dentre eux, il ne stait pas prsent devant le tribunal militaire. Condamn mort par contumace, la peine ne fut jamais applique. Or, comme le prvoit le code de procdure pnale, celle-ci fut prescrite, le 6 aot 1969, vingt ans aprs avoir t prononce.

Des dcennies plus tard, Karl Mnter aurait-il pu tre jug une seconde fois ? Les descendants des victimes lespraient. Fin 2013, lun deux, Alexandre Delezenne, apprend dans la presse que la justice allemande continue de sintresser aux crimes nazis. Des dossiers que lon croyait dfinitivement referms occupent de nouveau les enquteurs. Ils sappuient pour cela sur le procs de John Demjanjuk, un ancien gardien du camp dextermination de Sobibor condamn cinq ans de prison par la cour dassises de Munich, en 2011, pour complicit dassassinat de 28 060 juifs.

Le Monde