• Olá Visitante, se gosta do forum e pretende contribuir com um donativo para auxiliar nos encargos financeiros inerentes ao alojamento desta plataforma, pode encontrar mais informações sobre os várias formas disponíveis para o fazer no seguinte tópico: leia mais... O seu contributo é importante! Obrigado.

Ligue 1 : Nice, toujours invaincu, vire en tête après sa victoire à Clermont

Roter.Teufel

Super-Moderador
Team GForum
Entrou
Out 5, 2021
Mensagens
14,708
Gostos Recebidos
548
Ligue 1 : Nice, toujours invaincu, vire en tête après sa victoire à Clermont

4dab31d_5707315-01-06.jpg


Le Gym poursuit sa marche en avant après s’être imposé logiquement grâce à un but d’Hicham Boudaoui, vendredi, en ouverture de la dixième journée de Ligue 1. Un résultat qui lui permet de prendre provisoirement la tête du classement devant Monaco.

On peut donc occuper les avant-postes de Ligue 1 en ayant seulement inscrit onze buts en dix matchs. C’est la performance réalisée par l’OGC Nice, nouveau leader du championnat de France de football après son succès à Clermont, vendredi 27 octobre en soirée, en ouverture de la dixième journée.

Le score ? 1-0, évidemment. C’est le tarif préférentiel – la quatrième fois en six victoires – du Gym, seul club toujours invaincu, qui devance désormais de deux longueurs l’AS Monaco. Les joueurs de la Principauté pourront toutefois reprendre la tête en cas de victoire, dimanche à Lille. Les raisons de cette optimisation des résultats sont à chercher dans la rigueur des Niçois qui n’ont encaissé que quatre buts au total, et aucun sur les cinq derniers matchs.

Vendredi, les Aiglons – sans Terem Moffi au coup d’envoi, assis sur le banc au profit d’Evann Guessand – auraient déjà dû mener avant la fin de la première période au cours de laquelle l’attaquant Gaëtan Laborde a manqué un penalty accordé logiquement pour une faute d’Alidu Seidu sur Hicham Boudaoui (35e).

L’ancien Montpelliérain, qui a envoyé le ballon au-dessus, avait déjà eu une première opportunité franche dès la 10e minute quand sa frappe avait été captée par le gardien clermontois, Mory Diaw, après avoir heurté le poteau.

« Nous avons été étouffés, tout simplement »

Avec un quadrillage du terrain impeccable et une bonne organisation collective, l’équipe du jeune entraîneur italien, Francesco Farioli, 34 ans, a fait forte impression sur cette première période, monopolisant le ballon (63 % de possession) et neutralisant des adversaires totalement inoffensifs.

Clermont, malgré une bonne réaction dans la seconde moitié du match, plus équilibrée, n’a obtenu que deux corners, en fin de rencontre, et ne s’est créé aucune occasion digne de ce nom hormis sur un tir d’Habib Keita rasant l’extérieur du poteau à la 90e minute.

« Nous avons été étouffés, tout simplement », a admis l’entraîneur clermontois, Pascal Gastien.
« Nous avons pris leur pression de plein fouet et, contre une telle équipe, il est difficile de s’en sortir (…) Je n’avais pas vu une telle opposition en Ligue 1 depuis deux ans », a-t-il ajouté.

C’est finalement Hicham Boudaoui qui a trouvé l’ouverture en seconde période pour les Niçois, en reprenant à bout portant un centre délivré depuis l’aile gauche par Romain Perraud et légèrement dévié par Andy Pelmard (74e). Après le but, Nice a encore été dangereux sur un tir de Jeremie Boga détourné par Diaw qui s’est ensuite interposé devant Aliou Baldé dans la continuité de l’action (81e).
Clermont toujours relégable

En fin de partie, les Niçois, qui n’ont au final cadré que cinq fois contre trois pour les Auvergnats, ont encore fait la preuve de leur solidité défensive en résistant jusqu’au bout à la pression exercée par leurs adversaires.

« Nous avions bien analysé l’équipe de Clermont et ses qualités », a déclaré Francesco Farioli qui a apprécié la « solidité » et la « discipline » de sa formation qui compte quatre points d’avance sur le Paris Saint-Germain, troisième avant son déplacement à Brest dimanche.

De leur côté, les Clermontois, qui restent relégables à la dix-septième place avec cinq points n’ont pu confirmer leur victoire acquise à Lyon, dimanche. Ils n’ont toujours pas gagné à domicile cette saison.

Le Monde
 
Topo